24 avril 2017

Bien photographier les oeuvres d'art

Pour pouvoir fabriquer de belles reproductions, il faut avoir à disposition de belles photographies des tableaux et oeuvres originales. Avoir de belles photos ne suffit pas seulement à faire de belles reproductions mais à présenter notre travail: site internet, notamment. Ou l'artiste lui-même peut souhaiter créer une réplique photo destinée à un communiqué de presse, un catalogue, par exemple.

Aujourd'hui je vais aborder un thème un peu plus technique en vous donnant quelques petits conseils pour bien photographier vos tableaux. Pas de panique, si j'écris cet article c'est parce que l'on est pas nécessairement des professionnels de la photo mais que l'on peut se permettre de faire de belles photographies en respectant quelques règles fondamentales.

On peut choisir de photographier ses tableaux en intérieur ou en extérieur.
Je vais vous expliquer brièvement comment procéder.

  • Photographier vos tableaux en intérieur 
Il est évident que la lumière artificielle est plus facile à contrôler que la lumière du jour. Deux lumières situées à quelques mètre et égale distance sur chaque côté du tableau, éclaireront sa surface de façon régulière (comme l'illustre l'image ci-dessous)


Pour éviter les reflets, il faut placer les lumière à hauteur du tableau ou au dessus et éviter d'avoir une fenêtre face au tableau ou des objets qui seraient réfléchis dans le brillant de la surface peinte. 

  • Photographier vos tableaux en extérieur 
Pour commencer, il vaut mieux photographier vos tableaux à l'extérieur par beau temps ou ciel blanc mais pas nuageux. De préférence, entre 10h et 15h car avant et après la lumière est dorée. La lumière naturelle extérieure donnera un meilleur rendu qu'à l'intérieur avec un flash.
Faites attention au positionnement de l'oeuvre. En effet, il faut éclairer l'oeuvre de façon à ce qu'il n'y ait aucune ombre sur sa surface. Trop d'ombre rendrait les couleurs froides et bleues et les emplacements trop ensoleillés donneraient des couleurs trop vives et jaunes.

  • Utiliser un trépied photo
Vous aurez plutôt intérêt à utiliser un trépied pour stabiliser votre appareil et réaliser un bon cadrage. Si vous n'en n'avez pas, prenez une chaise ou un tabouret à hauteur du tableau.

  • Positionner l'appareil 
Il faut qu'il soit en face du centre du tableau, assez logique. pour ne pas faire "au pif", je vous conseille de coller des bandes ruban au sol (et les masquer) qui formeront un "T". 
C'est-à-dire que une sera en face du tableau et l'autre perpendiculaire à cette dernière qui représente l'axe au-dessus duquel sera placé l'appareil.

  • Positionner la toile 
Normalement vous devriez avoir un chevalet, vous l'utiliserez donc pour fixer le tableau verticalement. Une autre petite astuce: mettez une planchette dans la rigole du chevalet afin de rehausser le tableau, que la base ne soit pas cachée par le support.

  • La prise de vue 
Ayez un bon angle de prise de vue. Il faut donc bien centrer la caméra sur le tableau et incliner la caméra selon l'inclinaison du tableau. Par ailleurs, vérifier les réglages "ISO" de l'appareil (sensibilité des capteurs) et pour éviter l'effet du "bruit", réglez la sensibilité des "ISO" en sélectionnant un petit nombre. Je vous recommande un ISO de 200 pour photographier les tableaux.

  • Retirer la vitre du tableau 
Ensuite, il est préférable de retirer le tableau de son cadre et d'enlever le vitrage de protection afin d'éviter les reflets qui seront inévitables.

  • Ne pas mettre de flash 
Et contrairement aux idées reçues, le flash c'est comme les antibiotiques, ce n'est pas automatique. Oui, parce que le commun des mortels a tendance à croire que le flash c'est magique. Mais non, il faut éviter de le mettre car il y a aura des points lumineux sur la photo qui seront impossible à corriger.

  • Vérifier que les bords soient parallèles 
Veillez à cadrer votre image sur les bords du tableau et qu'ils soient parallèles.
Sélectionnez la qualité d'image la plus fine en 300 dpi.

  • La partie "post-production"
Archivez les photos dans l'ordinateur, puis intitulez votre dossier du nom de l'oeuvre qu'il contient et sélectionnez les photos que vous souhaitez retoucher à l'aide de Photoshop ou autre logiciel de traitement de l'image.

Voici une image qui résume de façon schématisée ce que j'ai décrit:



A vos appareils !