11 mai 2017

Peut-on juger une oeuvre d'art ?

Aujourd'hui je me lance dans un article un peu philosophique en posant la question est-il possible de juger une oeuvre d'art ? On a souvent tendance à dire que l'art est subjectif alors difficile de juger... 

Après qu'est-ce qu'un jugement au fond ? On n'est même pas capable de juger si on y réfléchi bien. On se dit "j'aime" ou "je n'aime pas". C'est facile de dire j'aime ou je n'aime pas. Les amateurs se contenteront de ce type de phrase. Ils ne jugent pas l'oeuvre, donc.
Les "connaisseurs" en art parleront du contexte historique ou du mouvement artistique auquel appartenait l'artiste histoire d'épater un peu la galerie mais cela reste toujours hermétique à l'oeuvre.
Puis vient un autre cas de figure: celui des moutons. C'est-à-dire que dans la société on dit de telle ou telle l'oeuvre qu'elle est "incontournable" alors tout le monde le répète pour ne pas passer pour un inculte. Les "on dit".

Finalement suite à cette rapide analyse, une oeuvre d'art est ce qui plaît au public pourtant beaucoup de publics sont en désaccords. Et c'est là qu'apparaît l'incompatibilité. On ne peut donc pas s'en remettre au public parce qu'il n'y a pas de jugements rationnels. Comme on l'a dit, la plupart des gens répondront "j'aime" ou "je n'aime pas". On est face à un jugement esthétique.
C'est ce qu'on appelle le relativisme. On juge de notre point de vue, si tel tableau nous est agréable ou pas. Le beau dépend de la subjectivité de l'opinion commune et cela rend tout jugement "rationnel" impossible. D'une part, on ne fait pas de différence entre les oeuvres. Par exemple, on accorde autant de valeur à un dessin d'enfant qu'à un tableau de maître. D'autre part, on n'a plus de limite quant à ce qui est de l'art ou pas puisque un aspirateur peut valoir autant qu'une symphonie, par exemple.

On ne peut qu'émettre une opinion subjective: cela plaît ou cela ne plaît pas. Vous connaissez tous l'artiste Ben, j'imagine. Ben écrit des petites phrases qui sont ensuite reproduits sur des objets (stylos, agendas). Comment pourrait-on juger cela ? L'art s'adresse à la subjectivité du spectateur et cela va déclencher en lui des émotions. Ces émotions que l'oeuvre provoque chez une personne lambda seront-elles les mêmes chez tous les spectateurs ? Et est-ce que ce seront ces mêmes émotions que l'artiste a ressenti ? C'est impossible de savoir ce que les êtres humains pensent et ressentent car nous ne sommes pas dans leur tête. 

Pour juger une oeuvre d'art, il faudrait remplir certaines conditions qui ne font pas directement appel à la subjectivité. Il faut pouvoir se référer à des critères qui aient une valeur objective comme la contemplation que doit permettre l'oeuvre et que le spectateur prenne de la distance face à ce qui lui est proposé. C'est-à-dire que le paysage du tableau renvoie au "paysage de l'artiste", à ce que l'artiste s'est représentée dans son esprit et non ce que le tableau montre littéralement.

Juger une oeuvre d'art est possible mais délicat et à condition de connaître les conditions sur lesquelles se baser.